Crédit photo : Le Télégramme - Quimper 2003

Le 16 janvier 2004, vers 22h00, dans une bretelle d'accès de l'A351 à l'A35, Fabrice Viau (21 ans) trouvait la mort au volant de sa voiture. Quelques jours après la disparition dans son sommeil de Jean-Michel Colin, secrétaire général du Racing, le club perdait l'un de ses plus grands espoirs.

Originaire de Concarneau, « Waddle », comme tout le monde le surnommait, était arrivé au centre de formation du Racing en 1998. Au fil des saisons, il s'était affirmé comme l'un des meilleurs de sa génération jusqu'à devenir international espoir. A la fin de la saison 2002-2003, il avait fêté sa première titularisation avec les pros à Ajaccio après être entré en jeu la semaine passée à domicile face à Auxerre. Malheureux hasard, au lendemain de sa mort, le Racing recevait à nouveau l'AJA. Dans les tribunes, les supporters étaient sous le choc, le résultat anecdotique.

Quatorze ans après, Patrick Viau, le père de Fabrice, sait que les supporters du Racing n'ont pas oublié ce grand espoir du RCS. « Je pense que beaucoup de supporters ont été touchés par le décès de notre fils Fabrice, mais également les dirigeants et tous les joueurs du Racing. Ici, à Concarneau, beaucoup de monde le connaissait, que ce soit ses copains d'école ou des joueurs de L'Hermine Concarnoise, son premier club ».

Pour maintenir le devoir de mémoire, un Challenge National U11 de Futsal a été organisé pendant 10 ans. En 2007, le hall couvert (à la fin de la vidéo) du centre de formation devenait le « Hall Fabrice Viau ». « Nous ne sommes pas retourné à Strasbourg depuis cette date. Encore un grand merci à Jacky Canosi et Philippe Ginestet pour cette initiative ». Les années passent, les souvenirs restent. « J'ai gardé des contacts avec Guy Feigenbrugel, François Keller, Thierry Brand, des joueurs pros de l'époque, des entraineurs, des joueurs du centre de formation et quelques supporters. J'échange aussi quelques messages avec Jérémy Grimm et bien sur avec l'incontournable Alfonso, des Gospels Kids ». Un blog en sa mémoire est toujours en ligne.

En octobre dernier, le décès brutal de Steven Keller l'a profondément touché. « Je voudrais également avoir une pensée pour Steven Keller et toute sa famille. Steven avait fait tant d'efforts pour faire remonter le Racing. C'est aussi grâce à lui si le club est aujourd'hui en Ligue 1 ». Patrick Viau continue à garder un oeil sur le club formateur de son fils. « J'espère de tout coeur que le Racing va se maintenir au plus vite. Une pensée également à Alexandre Oukidja à qui je souhaite un prompt rétablissement. Un grand bravo aussi à tous les supporters qui encouragent le club aussi bien à la Meinau qu'à l'extérieur. Depuis Concarneau, j'essaye de ne rater aucun match du Racing à la télé. Allez Racing ».

Puisse le Racing trouver la force d'arracher son maintien en mémoire de ses espoirs !

Liens utiles

Carte des supporters

Planète Racing

9, place Kléber
67000 Strasbourg

03 88 10 94 93

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris