Fort de sa victoire face aux Girondins de Bordeaux (0-2), le Racing reçoit ce dimanche (15h00) les Verts de l'AS Saint-Etienne. Si la saison dernière, la réception du club du Forez s'était terminée par une victoire de ces derniers (0-1, Debuchy) les Bleus comptent bien inverser la tendance dans ce nouveau championnat.

L'adversaire

L'AS St-Etienne, club mythique de notre championnat, est actuellement en train de se chercher et espèrent retrouver l'Europe dès cette saison sous les ordres de Jean-Louis Gasset. Remontés en Ligue 1 en 2004, soit il y a bientôt 15 ans, les Verts squattent la première partie de tableau du classement de l'élite chaque saison depuis 2010/2011. Cette régularité repose sur un homme qui a rendu bien des services pendant huit ans (2009-2017) au club : Christophe Galtier. En tournant cette page, le rival de l'OL a connu des hauts et des bas. Sportivement, puisque l'arrivée d'Oscar Garcia la saison passée n'a pas apporté les résultats attendus et la première partie de saison stéphanoise a été complètement manquée (16ème place à la trêve hivernale). Le duo Jean-Louis Gasset-Julien Sablé, qui a pris le relais, a redonné la banane aux supporters des Verts, sans oublier l'excellent mercato hivernal avec les arrivées de Subotic, Debuchy, Cabella et M'Vila. Ces changements leur ont permis de terminer au pied des places européennes. 

La pré-saison

Avec l'improbable septième place obtenue la saison dernière et l'Europa League manquée pour une histoire de différence de buts, l'ASSE a repris l'entraînement avec l'envie de retrouver les places européennes à l'issue de cet exercice, toujours poussée par leur bouillant public (quand la Ligue ne ferme pas les tribunes de Geoffroy-Guichard...). La campagne de matchs amicaux s'est plutôt bien déroulée avec une seule note négative : la défaite 1-2 contre Bordeaux. Mais les Girondins, comme nous l'avons dit dans notre article de la semaine passée, étaient en avance sur les autres clubs de la ligue dans la préparation. Pour le reste, les Verts se sont offerts l'OM (1-0), Lens (1-0), Nice (3-0) après une bonne mise en action face à Andrézieux...7-0. Rien que ça ! Ils ont également fait match nul face à Amiens (1-1).

En interne, alors que la vente du club était en marche depuis plusieurs mois et qu'un fonds d'investissement américain devait prendre les rênes du club, les négociations ont fini par échouer. Depuis, il semblerait que Roland Romeyer et Bernard Caiazzo aient finalement décidé de garder les commandes et de prolonger l'aventure pour une certaine durée.

Le mercato

Une chose est sûre : dans le Forez, il y a eu de l'animation cet été. Si beaucoup d'éléments ont fait leurs bagages, bon nombre de joueurs ont également débarqué dans le 42. Prêtés depuis début 2018, Mathieu Debuchy et Rémy Cabella ont brillé et le club a décidé de les accueillir pour une plus longue durée après avoir négocié avec les Gunners d'Arsenal et l'Olympique de Marseille. Autre gros transfert, celui de Wahbi Khazri. L'international tunisien a coûté environ 7 millions d'euros pour que les dirigeants de Sunderland (club tombé cet été en D3, League One) le libèrent, alors que Rennes qui l'avait accueilli en prêt la saison dernière, souhaitait le conserver. Yann M'Vila ne serait pas étranger à sa venue. Timothée Kolodziejczak, passé par Nice, est arrivé en prêt des Tigres UANL. Après une saison compliquée et un prêt concluant à Bristol, Loïs Diony est également de retour à Sainté.

Au rayon des départs, Jonathan Bamba a filé à Lille durant l'été, tandis que Vincent Pajot est parti à Angers. Kevin Théophile-Catherine a fait le choix de l'étranger en signant au Dinamo Zagreb, tout comme le latéral Saidy Janko, recruté par le FC Porto. La grosse vente de ce mercato pour les Verts est celle de Ronaël Pierre-Gabriel, acheté par Monaco pour à peu près 6 millions. Paul Georges NTep (Wolfsburg) et Hernani (Zénit St-Pétersburg) ont retrouvé leur club après la fin de leur prêt. Léo Lacroix, prêté en Suisse la saison dernière, a été envoyé à Hambourg pour un nouveau prêt. Oussama Tannane vient lui aussi d'être prêté au Pays-Bas, du côté d'Utrecht.

Avec tous ces mouvements, il ne devrait plus y avoir trop d'actions du côté de Geoffroy-Guichard mais sait-on jamais. En ce début de semaine, Bernard Caiazzo, le président du club, n'a pas été tendre avec ses recruteurs alors que les Verts ont dû mal à sortir des jeunes de leur centre de formation et ne sont pas excellents pour flairer les bons coups (http://www.mercato365.com/l1-saint-etienne-bernard-caiazzo-tacle-cellule-de-recrutement-stephanoise-7642177.html)

L'effectif actuel

  • Gardiens : Stéphane Ruffier, Jessy Moulin, Stefan Bajic
  • Défenseurs : Pierre-Yves Polomat, Loïc Perrin, Gabriel Silva, Timothée Kolodziejczak, Cheik M'Bengue, Mathieu Debuchy, Neven Subotic, William Saliba
  • Milieux : Yann M'Vila, Ole Selnaes, Assane Diousse, Kevin Monnet-Paquet, Rémy Cabella, Arnaud Nordin
  • Attaquants : Robert Beric, Wahbi Khazri, Romain Hamouma, Loïs Diony

Le joueur à suivre : Loïs Diony

Comme tout buteur, Loïs Diony a besoin d'être en confiance pour être brillant sur un terrain. Après avoir explosé à Dijon il y a deux saisons (11 buts en 35 matchs disputés en Ligue 1), confirmant sa saison de Ligue 2 l'année d'avant où il avait déjà frappé à 11 reprises, les Verts ont mis les moyens nécessaires pour attirer l'attaquant dijonnais chez eux à l'été 2017. Chose réussie, mais le buteur ne s'est pas du tout épanoui dans sa nouvelle vie verte, pris en grippe par les supporters dès l'automne alors que l'ASSE traversait une crise sportive sous l'ère Garcia. Son bilan est désastreux avec aucun but inscrit en 16 rencontres. Envoyé en prêt outre-Manche à Bristol, l'échec le poursuit encore. Son temps de jeu est très faible et il ne marquera jamais non plus en Championship. Le joueur de 25 ans a profité de l'intersaison pour retrouver des couleurs et surtout de la motivation. Son nouveau coach lui fait confiance et jusqu'à maintenant, il la lui rend bien. Auteur de cinq réalisations durant les matchs amicaux, Loïs a débuté sa saison face à Guingamp de la meilleure des manières en offrant un centre "caviar" à Khazri, puis en marquant de la tête à la réception d'un centre où il s'impose dans les airs entre deux défenseurs guingampais pour la déposer hors de portée de Johnsson. Autant dire que ce n'est plus le même joueur qu'il y a quelques mois et que le Racing a tout intérêt à se méfier du numéro 9 vert. D'autant plus qu'avec la fraîche signature de Cabella et des joueurs comme Khazri ou Hamouma, il aura de bons ballons à jouer. Méfiance pour l'arrière-garde bleue et blanche !

Le duel de ce dimanche

Avec le succès des deux formations au cours de cette première journée de la saison, la confrontation de ce dimanche à la Meinau s'annonce intéressante. Les Stéphanois pourront compter sur le soutien d'un millier de fans et l'enceinte strasbourgeois ne devrait pas être loin de faire le plein avec ses 20 000 abonnés quasiment. Une rencontre entre deux équipes joueuses, où les Strasbourgeois joueront avec moins de pression après la belle victoire en terre girondine. Côté Saint-Etienne, on vise l'Europe et mieux vaut ne pas prendre trop de retard en ce début d'exercice. Après l'avoir emporté en ayant souffert en fin de saison dernière, l'ASSE prendra sûrement son adversaire très au sérieux pour le retour du Racing à domicile après l'épique soirée lyonnaise du 12 mai, que tout le peuple stéphanois a certainement apprécié également de loin. La victoire face à Guingamp est une satisfaction pour les Verts, mais on a vu des moments de flottement dans cette équipe pas totalement rodée encore. Aux Alsaciens de tenter d'en profiter !

L'avis du supporter

Malheureusement cette semaine, les 4 pages de supporters de l'AS Saint-Etienne avec lesquelles nous avons été en contact, n'ont pas été très réactives. Nous ferons mieux la semaine prochaine avec leurs homologues lyonnais.

Liens utiles

Carte des supporters

Planète Racing

9, place Kléber
67000 Strasbourg

03 88 10 94 93

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris