Grâce à sa victoire en finale de la Coupe de la Ligue, le Racing s'est ouvert les portes de l'Europa League. Une précocité sur son plan de marche qui n'est pas sans risque.

Mais où s'arrêta notre Racing ? Depuis 2011, le RC Strasbourg brûle les étapes dans sa reconstruction depuis une liquidation. En moins de huit ans, le RCS est passé de la cinquième division à un maintien fortement probable en Ligue 1 et à une qualification pour la Coupe d'Europe. Oui, la Coupe d'Europe ! Il faut se le répéter dix fois dans sa tête pour vraiment réaliser le chemin parcouru et ce qui attend les Racingmen ces prochains mois.

Aujourd'hui, le Racing n'est pas sur un petit nuage mais sur une comète qui l'emmène vers les étoiles européennes. Entre ferveur et insouciance, notre club ne vit dans le même monde que les autres clubs actuellement pour notre plus grand plaisir. Que peut-il nous arriver aujourd'hui ? Répondre rien serait clairement nous mettre en danger. Le même danger qu'en 2005 après également la victoire en Coupe de Ligue. Tout le monde s'en souvient, l'Europe avait rendue la saison pénible avec une relégation au bout, un changement de Président et presque le début de la fin jusqu'à son épilogue en 2011.

Passées les festivités de la Coupe de la Ligue, les dirigeants peuvent désormais préparer sereinement la saison 2019-2020 et le parcours européen qui débutera fin juillet. Il faut d'ailleurs remonter pratiquement à la saison ... 2004-2005, celle de l'avant-dernière victoire en Coupe de la Ligue, pour retrouver trace d'une fin de saison presque aussi sereine et précoce dans le calendrier. Une nouveauté pour des dirigeants habitués à la lutte jusqu'à la dernière journée ces dernières saisons. On ne doute pas que Thierry Laurey et Marc Keller sauront garder le groupe sous pression jusqu'à la fin afin de décrocher un beau classement final.

Pour l'Europa League, les Bleus connaîtront leur adversaire du deuxième tour le 19 juin. Le match aller se déroulera le 25 juillet et le retour le 1er août. Un tirage qui peut s'annoncer des plus exotiques avec des clubs comme le FK Liepāja (4e de Lettonie en 2018), le Petrocub Hîncești (3e de Moldavie en 2018), le Breiðablik Kópavogur (2e d'Islande en 2018), Žalgiris Vilnius (Vainqueur de la Coupe de Lituanie 2018) ou encore le Torpedo Koutaïssi (Vainqueur de la Coupe de Géorgie 2018). Révisez votre carte d'Europe et préparez votre passeport, ce retour en Coupe d'Europe s'annonce d'ores et déjà exceptionnel dans le dépaysement !

Pour ne pas changer, l'objectif numéro un du club en 2019-2020 sera une nouvelle fois le maintien en Ligue 1. Avec des matchs dès la fin juillet avant une reprise de la Ligue 1 le 10 août, le Racing devra avoir les reins solides pour tenir physiquement et psychologiquement un début de saison intense en plein été. Porté par son public qui est déjà entrain de planifier ses vacances sur ces dates, on ne doute pas que les Bleus ne seront pas là pour faire de la figuration. Pour notre plus grand bonheur, car dès le troisième tour, le barrage puis les poules, de grands noms d'Europe seront présents comme cette saison. On en est pas encore là, mais qu'est ce que c'est bon d'y penser pour notre rêve éveillé ne s'arrête pas !

Liens utiles

Carte des supporters

Planète Racing

9, place Kléber
67000 Strasbourg

03 88 10 94 93

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris